Partir en vacances pour pas cher. Article numéro 4.

6 moyens pour trouver un billet d’avion vraiment pas cher.

Maintenant qu’on a vu,  dans un article précédent consacré aux miles aériens, comment prendre l’avion sans payer, voyons comment prendre l’avion avec des billets à prix (très) bas.

Voici 6 possibilités :

  • Les vols « low cost »
  • Les promos des compagnies
  • Les ventes « flash »
  • Les « dernières minutes »
  • Les sites d’échanges ou de reventes de billets
  • Faire confiance à des experts

 

Les vols low cost :

On a tous entendu parler de ces compagnies aériennes à « tarifs réduits ».

Dans mes articles précédents sur les billets d’avions moins chers, j’ai déjà listé les avantages et inconvénients des low cost. Je vous y renvoie.

Je rappelle ici deux ou trois points importants sur ces compagnies :

  • Il y a maintenant des centaines de compagnies à bas prix dans le monde, et de nouvelles se créent tous les jours, alors que d’autres disparaissent.
  • Certaines sont des compagnies aériennes autonomes, alors que d’autres sont des filiales de grandes compagnies historiques.
  • Elles délivrent maintenant tous les coins de l’hexagone, l’Europe, et deviennent de plus en plus « internationales », se mettant directement en concurrence avec les compagnies « intercontinentales », ce qui crée une pression terrible sur les prix et, au-delà plonge les compagnies dite « historique » de plus en plus « dans le rouge ». Ainsi en avril 2016, Eurowings, filiale low cost de Lufthansa, proposait un Cologne Miami à 200 euros. Quel est le prix du Paris Miami d’Air France ?
  • Leurs prix de base sont très alléchants, mais il y a toujours des frais annexes, qui font vite grimper les prix.
  • Services à bord, inconnu.
  • Leurs offres sont rarement prises en considération dans les moteurs de recherches des comparateurs. Du coup, il faut souvent aller chercher l’info sur le site de chaque compagnie.

 

Nouveauté : la low cost de luxe entre Paris et New-York.

« La Compagnie » est une compagnie aérienne  récente puisque née en 2014 (et d’initiative française) qui a une ambition originale sur cette ligne hyper dense : ne proposer que des sièges business class (74 sièges spacieux, qui s’inclinent à 180° dans ses Boeing B 757), mais à prix cassés.

Elle s’affiche comme une low cost d’affaire et n’a qu’une ligne de Paris-Roissy à New-York-Newark.

Les tarifs sont extrêmement attractifs (minimum 2 fois moins chers que sur Air France), d’autant qu’il y a, en plus, des promos ou offres spéciales.

Ainsi pour cet été 2016 (du 15 juin au 31 juillet), il y a une offre spécial couple à 2 190 euros aller/retour pour 2 personnes et une autre baptisée « offre solo » à 1 300 euros A/R.

Pour celui qui en a marre des sièges pour les rats, et qui est disposés à craquer un peu plus d’argent dans son billet, ça vaut vraiment le coup car, certains billets « classe ECO » sont presque aussi chers.

Promo - La Compagnie

Les promos des compagnies et les offres « exclusives »:

Les compagnies aériennes gardent pour elles un certains nombrent de billets qu’elles se proposent de distribuer directement, en exclusivité. On ne les trouvent nulle part ailleurs et, ils ne sont vendus que sur le site de la compagnie.

Evidemment, ces billets sont proposés à un tarif très attractifs.

Il faut donc aller y jeter un œil et, sait-on jamais, s’il y avait des billets pour la direction qui m’intéresse ?

Sur le site de la compagnie, on trouve aussi des promos qui ont pour but, soit de remplir des avions un peu vides, soit de casser une vilaine concurrence tarifaire, trop efficace.

Là encore, avant de sortir sa carte, ça peut valoir le coup d’aller jeter un œil rapide au cas où.

Les miles aussi peuvent bénéficier de promos, jusqu’à 50%. Par exemple avec votre programme FlyingBlue d’Air France, vous pouvez payer un vol avec 10 000 miles au lieu de 20 000 habituellement.

 

Les ventes « flash » :

Jusqu’en 2010, tous les mercredi, Air France bradait sur son site internet un certain nombre de billets, des « invendus ». C’était l’opération « coup de cœur » très populaire car les prix était écrasés.

Maintenant, il faut s’abonner à la newsletter pour être informer des dernières offres promotionnelles d’Air France.

A l’adresse suivante, vous avez les meilleures offres d’Air France du moment, en France, en Europe et dans le monde. Une fenêtre vous demande votre ville de départ. Vous pouvez changer de ville pour espérer trouver un meilleur prix. Occasionnellement, vous pouvez trouver une super affaire, comme un Marseille Amsterdam à  49 euros pour un aller simple.

Un seul clic pour avoir tous les meilleurs prix d’Air France. Pensez-y, même pour vos week-end :

http://www.airfrance.fr/FR/fr/local/achat-reservation/meilleures-offres/tarif-promotion-vol.do

Pour trouver encore de nombreuses offres promotionnelles ou des ventes flash, vous pouvez jeter un œil ici : www.venteflashvacances.com/

Certaines grandes enseignes, comme Leclerc,  avec des départements voyages bradent leurs invendus à la dernière minute. C’est là qu’on fait des affaires. www.leclercvoyages.com/ 

 

Les « dernières minutes » :

Un siège vide coûte cher à la compagnie ou à un voyagiste qui avait réservé un certain nombre de places.

Il faut tout faire pour remplir les manques. D’où, les dernières minutes.

Pour pouvoir profiter de ces places à prix bradé, parfois de 80%, il faut au moins deux conditions :

  1. Etre disponible immédiatement car, souvent, le départ se fait dans la semaine.
  2. Ne pas être difficile sur la destination, car ces offres, à un moment donné, ne concernent que certaines destinations, pas forcément celle de vos rêves.

Ces offres sont surtout intéressantes, à mon avis, pour des circuits complets, où on peut économiser des centaines d’euros, voire plus, où pour des packs vols plus une semaine à l’hôtel 5*****, car l’hôtel, lui aussi est prêt à tout pour remplir ses chambres.

Pour dénicher les super promos sur les plateformes, cherchez la rubrique « dernières minutes » ou « bons plans » ou « départ immédiat » ou encore les propositions « dégriffées » de Degriff.com.

Toujours dans le registre, dernière minute, vous pouvez vous pointer à la dernière minute, au comptoir d’une compagnie, et demander s’il reste des places dans tel avion.

Si, c’est le cas, vous pouvez bénéficier d’une super ristourne, car la compagnie sera heureuse d’avoir vendu un siège de plus, même si c’est à moitié prix. Evidemment, ça ne marche pas à tous les coup, soit que l’avion est complet, soit que la compagnie est du genre « radin », et ne veut pas ristourner.

Dans ces cas là, vous pouvez aller essayer à un autre comptoir, si vous n’avez pas de destination préférée.

 

Vous ne savez toujours pas où aller ?

Alors, jetez vite un coup d’œil sur Skyscanner ( www.skyscanner.fr ), un comparateur gratuit (ne prend aucune charge sur les ventes) qui a été désigné comme le meilleur comparateur de  l’année 2015.

A la date du 01 juillet 2016, voici ce qu’il avait relevé comme offres très, voire hyper intéressantes :

Vous aimez la France ? Eh bien, partez presque partout en France en avion pour 50 euros, aller simple, au départ de Paris, grâce à HOP, la compagnie régionale d’Air France. Biarritz, Montpellier, Nice, Lourdes en tout 40 destinations.

Aer Lingus, la compagnie Irlandaise, vous offre , toujours depuis Paris, un billet vers New-York pour 219 euros, et Los Angeles pour 319 euros, Orlando idem, en aller simple.

L’Amérique ne vous tente pas, vous préférez les plages et les cocotiers de l’Océan Indien ? Pas de problème.

Offrez-vous un aller-retour pour les Seychelles à 673 euros, soit 40% de réduction, rien que ça.

Vous avez un faible pour nos département d’outre-mer ? Ok !

Corsair vous amène à la Martinique ou en Guadeloupe pour seulement 448 euros aller retour.

Un Paris Venise à 45 euros ou un Paris Ibiza à 65 euros (aller simple), ça vous tente ? Précipitez-vous chez Vueling (promo valable jusqu’au 7 juillet seulement).

Vous prenez vos vacances en septembre ? J’ai ce qu’il vous faut, au choix, l’Amérique ou l’Asie :

New-York aller retour à 320 euros avec Norwegian (et à 298,69 euros en Décembre avec Wow Air), ou

Pékin et Shanghai à 415 euros aller retour avec Austrian, et même à 409 euros avec Lufthansa.

Encore moins cher, avec Bangkok pour 380 euros aller retour seulement, avec Oman Air.

Si votre truc, c’est l’Afrique et la nature sauvage, British Airways vous propose une place pour Nairobi au Kenya pour 445 euros aller retour, en septembre.

Avec des prix pareil, on aurait envie de tout prendre…

 

Les reventes de billet à prix « discount » :

Les billets « pas cher » ne sont, en général, pas repris par la compagnie.

Que faire quand vous ne pouvez finalement plus partir ? Essayer de refourguer votre billet pour ne pas tout perdre.

On peut passer une annonce dans un journal, mais il y a des sites internet qui s’en chargent, moyennant rétribution.

Evidemment, celui qui a payé son billet cherche à ne pas trop le brader, afin de récupérer le plus d’argent possible.

Du coup, l’affaire n’est pas toujours une excellente affaire pour l’acheteur potentiel, car des offres promotionnelles « officielles », vols, ou  séjours, bradées, parfois à 70 ou 80%, peuvent s’avérer encore meilleur marchés.

On peut le constater sur un des sites les plus connus pour trouver des billets (et pas que des avions) revendus : ZEPASS.com.

Zepass-tableau d'offres

 

Vous pouvez aussi trouver des centaines d’offres à super prix, voire à prix écrasés sur eBay.

 

Attention au problème du changement d’identité du possesseur du billet.

Un billet d’avion est attribué à une personne précise. Il y a son nom dessus et le numéro du passeport.

Vous ne pouvez pas prendre l’avion sous un autre nom que le votre.

Le changement de nom est possible mais, il n’est pas accepté par toutes les compagnies (Air France et HOP ! ne l’accepte pas). C’est elles qui s’en charge, et cela a un coût, qui peut monter jusqu’à 100 euros (50€ pour Transavia mais 110€ sur Ryanair).

Ce surcoût est à la charge de l’acheteur mais, le vendeur doit tenir compte de cette dépense supplémentaire pour l’acheteur dans le prix de vente de son billet.

 

Les jeunes étudiants de moins de 26 ans ont leur agence de voyages (presque) dédiée, qui leur permet de profiter de tous les avantages dus à leur âge et qualité : Wasteels.fr

 

Comment faire pour trouver un billet pas cher quand on se sait pas se servir d’internet ou quand on n’a pas le temps d’y passer des heures ?

 

Il reste une solution : Faire confiance à des experts pour vous dégoter la meilleure offre.

 

Certaines personnes, à force de prendre l’avion avec les tarifs les plus bas, sont devenus des champions du billet pas cher, parce qu’ils connaissent maintenant toutes les combines pour le trouver à coup sûr et rapidement.

Maintenant, ils proposent leur talent sur des plateformes internet.

Le système est très simple. Après vous être inscrit sur le site, vous êtes amené à remplir un questionnaire relatif au voyage en avion que vous souhaitez faire.

Tous les détails doivent être indiqués, à commencer par les dates.

Une fois le questionnaire rempli, un expert, particulièrement pointu sur votre destination, va vous trouver, en un temps record la meilleure offre, celle que vous auriez mis des heures à trouver, et que, peut-être,  vous n’auriez même pas découvert.

 

https://flightfox.com/  fait ça. C’est en anglais, mais très simple d’emploi. Il n’y a pratiquement rien à lire, à part les garanties, et rien à écrire, hormis de préciser où vous voulez aller et quand.

Plus de 63 000 personnes leur ont fait confiance (témoignages à lire), et le taux de satisfaction des 30 derniers jours est de 9,2 sur 10. C’est peut-être un bon plan pour vous…

Prix et garanties. Le prix de base, par personne, est de 49 euros minimum. Cela peut paraitre un peu cher mais, en réalité, c’est sans risque, grâce à leurs garanties.

Car ils vous garantissent que vous paierez toujours moins cher, même avec la somme qu’ils vont vous charger, que si vous aviez cherché le billet vous-même, tant ils arrivent à découvrir des affaires vraiment cachées.

Et, de toutes façons :

  • Vous ne payez qu’à la fin de la prestation, si vous êtes d’accord avec leur offre.

Je n’ai pas personnellement testé mais, ça doit valoir le coup, notamment :

  • Si vous cherchez à la dernière minute un billet à prix écrasé pour le mois d’août.
  • Si vous envisagez un long trip avec plusieurs escales.

 

Si vous n’avez pas de destination précise, vous pouvez allez sur le site (en français celui-là) : www.officiel-des-vacances.com .

Un groupe de têtes chercheuses recherchent tous les jours, les offres et promotions des compagnies aériennes et des voyagistes.

Et, ils publient les 25 meilleures de la journée. Aujourd’hui mardi 5 juillet 2016, on peut lire, entre autres, sur la page d’accueil :

Transavia (la compagnie low cost d’Air France), distribue 150 000 billets à moins de 50 euros, pour voyager dans toute l’Europe.

Volotea (une compagnie low cost espagnole) fait encore beaucoup plus fort avec des billets à partir de 7,80 euros. Oui, vous avez bien lu !

Pour l’Europe du sud (France, Espagne, Italie et Grèce, surtout). Là, vraiment, même si vous êtes fauché, pas d’excuse possible.

Exemple avec un Montpellier-Ajaccio à 16,99 euros en juillet.

Ou encore, ce bon plan : Un circuit de 8 jours en voiture, à la découverte de l’Andalousie (Grenade, Séville, Cordoue) pour 399 euros, avec petit-déjeuner, visites guidée et vols.

 

Dernière combine pour soutirer certains bénéfices : le surbooking.

Vous savez tous que les compagnies vendent jusqu’à 20% de billets de plus que le nombre de places de l’avion, parce qu’ils font une estimation du nombre de voyageurs munis de billets, qui ne vont pas ce présenter au comptoir d’embarquement. Et qu’ils ont horreur de voir des fauteuils vides.

Du coup, parfois ça coince. Trop de passagers…

Vous pouvez donc, soyez le premier à l’ouverture du comptoir, demander s’il y a une possibilité de surbooking dans ce vol, et que si c’était le cas, ça ne vous fait rien de prendre un autre vol, plus tard.

Si, c’est votre jour de chance (certains sont des spécialistes de ce petit jeu), vous pouvez gagner gros :

  • Un jour de plus sur votre île paradisiaque (il n’y a qu’un vol par jour), au frais de la compagnie, plus,
  • Un dédommagement sonnant et trébuchant, pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros.

 

Et, pour les jeunes, la carte-étudiant internationale, peut vous permettre d’obtenir de sacrés réductions, que ce soit dans les achats, les hôtels, mais aussi dans les avions, en particulier sur des lignes intérieures.

 

Evidemment, chaque pays, chaque entreprise a sa politique de ristourne.

Ce qu’il faut faire, c’est demander, avant chaque, achat, s’il y a une remise pour les étudiants. Le faire systématiquement, pour ne rien louper.

Et, n’oubliez pas, qu’aujourd’hui, on peut faire des études à tous âges.

 

Un billet d’avion pour faire des milliers de kilomètres moins cher que le taxi Paris-Roissy…

 

A très bientôt pour la suite des bons plans vacances. Partagez les vôtres, pour le plaisir de tous.

 



Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire ou laisser un trackback à cette adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *