Dominez votre stress et vos soucis 1

Ce blog, « AIDEMESFINANCES » a pour objectif, comme vous le savez,  de vous faire faire des économies substantielles dans divers domaines de la vie courante.

S’il y a un domaine qui coûte de plus en plus cher, c’est bien celui de la santé.

Et ça ne va pas s’arranger dans les années à venir, il faut en être conscient.

Cela pour au moins trois raisons :

  • La médecine moderne, de plus en plus sophistiquée et robotisée, coûte une fortune.
  • L’état et les organismes sociaux sont à sec.
  • Les médecins, surtout le moindre spécialiste, font allègrement exploser leurs tarifs.

La conséquence, on la connait déjà, est que de plus en plus de gens ne peuvent plus se soigner.

Comment faire alors ?

La solution que je propose à tout le monde est simple et radicale pour les finances : ne jamais tomber malade.

Ah, ah, la bonne blague me direz-vous ?

Je reconnais que c’est davantage un objectif, un souhait, qu’une certitude absolue, tant il est impossible de prévoir l’avenir.

Néanmoins, je persiste et signe, et je vais essayer de vous le démontrer dans des articles avenir. (J’attends d’ailleurs votre point de vu sur le sujet, dans la section commentaires, en dessous).

Moi-même d’ailleurs, je fais tout pour ne pas tomber malade, car je déteste aller voir les toubibs et ne parlons pas de l’hosto.

Ce qui ne veut pas dire que je n’ai jamais du y recourir dans ma vie, évidemment, mais, en quelque sorte, moins je les vois et mieux je me porte.

Comment je fais pour ne pas être malade ?

Ben, j’applique quelques méthodes simples et peu coûteuses, par exemple :

  • J’essaie de ne pas faire d’excès dans aucun domaine. C’est la sagesse.
  • J’essaie d’éviter tous les problèmes, avant qu’ils n’arrivent. Pas de stress.
  • Je fais de la méditation. C’est facile, ça coûte rien et ça fait du bien.
  • Je prend de la distance avec tout ce qui est négatif, y compris les gens. Pas de contamination.
  • Je suis toujours de bonne humeur. Ca éloigne les infarctus.
  • J’aime tout le monde. Après tout, les autres ne sont pas différents de moi.
  • Je mange du chocolat. Le bonheur !
  • Ecrivez-moi, et je vous livrerez d’autres secrets…

Afin de passer directement de la théorie à la pratique, je vais vous parler d’un livre extraordinaire consacré au mal du siècle, le stress, comment le maitriser et rester « zen » en toutes occasions.

Vous êtes tous directement concerné car personne n’y échappe.

Il s’agit du livre de Dale Carnegie : « Comment dominer le stress et les soucis ». Et dont le mantra est :

Prenez la vie du bon côté.

Couverture du livre

C’est aussi mon conseil.

En voici le sommaire :

Première partie : Principes fondamentaux pour mieux dominer le stress et les soucis.

  1. Comment compartimenter votre vie
  2. Une formule utile pour gérer les situations stressantes
  3. Evaluez les conséquences du stress sur votre santé

 

Deuxième partie : Analyse systématique du stress.

  1. Quelles sont les informations nécessaires ?
  2. Comment décider avec sans froid ?
  3. De la décision de l’action
  4. Comment éliminer 50% de votre stress professionnel

 

Troisième partie : Comment briser le stress avant qu’il ne vous brise ?

  1. Comment chasser les idées noires ?
  2. Gare aux petits ennuis qui gâchent la vie
  3. Une technique antistress
  4. Que faire devant l’inévitable ?
  5. Comment limiter votre inquiétude ?
  6. Pourquoi scier de la sciure ?

 

Quatrième partie : Sept moyens de vous forger une tournure d’esprit qui apporte paix et bonheur.

  1. Neuf mots qui peuvent changer votre vie
  2. Les rancunes se paient très cher
  3. Comment réagir devant l’ingratitude ?
  4. Que donneriez-vous pour un milliard ?
  5. Que gagnez-vous à mieux vous connaître ?
  6. Que pouvez-vous faire d’un citron ?
  7. L’antidote de la déprime

 

Cinquième partie : Le moyen idéal de vaincre les soucis.

  1. Comment mes parents ont surmonté leurs soucis

 

Sixième partie : Comment garder votre sérénité malgré les critiques ?

  1. Comprenez pour quoi on vous attaque
  2. Que faire quand on vous critique ?
  3. Mes propres erreurs

 

Septième partie : Six moyens d’éviter la fatigue et le stress, de garder énergie et efficacité.

  1. Comment gagner une heure par jour ?
  2. Comment remédier à votre fatigue ?
  3. Comment garder votre énergie et rester jeune ?
  4. Quatre conseils pour organiser votre travail
  5. Comment sortir de la routine ?
  6. Comment déjouer l’insomnie ?

Le livre débute par une préface de Didier Weyne (le responsable des formations Carnegie en France au moment de l’édition française de ce livre, en 1993, chez Flammarion).

Ce livre a été publié pour la première fois en 1944, puis remis à jour dans les années 1980.

C’est le best seller mondial sur le sujet ; c’est un livre formidable, qui donne des conseils pratiques et simples, à utiliser chaque jour et dans toutes les situations stressantes et quand vous commencez à être submergé par les soucis car si

Le stress fait vivre, le stress tue aussi…tous les jours

Le stress et les soucis proviennent surtout d’une mauvaise adaptation du comportement à l’environnement, aux changements, aux incertitudes, aux objectifs, aux relations avec les autres.

Or, dans le monde du troisième millénaire, c’est presque tous les jours qu’il faut se remettre en questions.

Tout nous échappe, nos certitudes s’envolent, car ce qui était vrai hier, ne l’est déjà plus aujourd’hui.

Il y a encore 30 ans, le changement était perçu positivement. On allait vers un monde meilleur…

Aujourd’hui, dès que le mot changement vient heurter nos oreilles, le palpitant s’emballe avant même d’avoir entendu la suite.

On s’attend systématiquement à une mauvaise nouvelle. Aie ! aie ! aie ! Qu’est-ce qui va m’arriver ?

D’où angoisse, stress, névrose…et c’est pas bon pour la santé tout ça.

On se précipite alors sur son paquet de clopes, une bouteille d’alcool fort ou des gélules. Au lieu de vous soigner, ça vous bousille encore plus.

Pourtant il y a des solutions pour toutes les situations, et elles sont dans le livre de Dale Carnegie (l’auteur, par ailleurs, du cultissime « comment se faire des amis »).

Donc, si vous voulez vivre mieux et longtemps

Il faut lire ce livre au moins une fois dans sa vie !

 L’auteur de la préface synthétise la question en 4 aspects :

  • Qu’est-ce que le stress ?
  • L’enjeu du stress
  • Réagir au stress
  • Le stress au travail

Sculpture

Qu’est-ce que le stress ?

A cette question, le spécialiste Hans Selye apporte sa définition. C’est « la réponse non spécifique de l’organisme à toute demande qui lui est faite…et qui déclenche le syndrome général d’adaptation ».

A la moindre attaque, réelle ou supposée, notre organisme va émettre une grande quantité d’hormones de « survie », adrénaline, noradrénaline, cortisol.

Le problème est qui si ces hormones nous sont bénéfiques sur un court lapse de temps, car elles nous permettent de fuir en échappant à l’agression, produites à longueur de journées par un stress permanent dont on ne sort pas et qui finissent  par nous mettre à plat, elles empoisonnent notre métabolisme et nous tuent à petits feux.

Il convient donc d’en sortir au plus vite.

La plupart de ces situations stressantes proviennent de nos mauvaises relations, ou plutôt de nos relations mauvaises avec les autres, en particulier au travail et dans notre vie personnelle et familiale.

Or, nous portons toujours une part de responsabilité, parfois même sans nous en rendre compte, dans ces situations désagréables et souvent bloquées.

Et c’est parce qu’elles sont bloquées qu’elles nous angoissent de plus en plus.

L’enjeu du stress :

Il existe un bon stress, bien géré, qui nous procure l’énergie nécessaire pour notre vie quotidienne faite d’action. Sans stress, il nous serait tout simplement impossible de nous sortir du lit.

Mais c’est le mauvais stress, qui tourne en surrégime, qui nous mine. La moitié des consultations médicales concernent des problèmes dus à la vie stressante que nous menons.

On va voir le médecin pour qu’il nous aide. Mais, il ne peut pas faire grand-chose. Le médecin soigne le corps, pas la tête. Or, c’est là que ça coince, au départ.

Car ensuite, l’empoisonnement général du corps fait des ravages : accélération du vieillissement, dépressions, ulcères, cancers, infarctus et j’en passe.

De plus, votre stress permanent est communicatif. Vous contaminez les personnes les plus proches de vous, qui sont souvent les personnes qui vous sont les plus chères.

Réagir au stress :

La meilleure défense, c’est l’attaque, c’est bien connu. Et contre le mauvais stress, c’est pareil.

La première chose est de ne pas se déconsidérer. On vaut tous beaucoup mieux que ce qu’on pense et que ce qu’on fait. Il faut être positif envers soi et envers les autres.

Il vous faut réagir en adoptant la bonne attitude (liste de D. Weyne):

  • Agir en accord avec vous-même
  • Faire quelque chose d’utile,
  • D’agréable,
  • De positif,
  • Progresser,
  • Rire,
  • Vous faire plaisir
  • Et faire plaisir

La solution est en vous, pas dans un cabinet médical.

Le stress au travail :

Weyne s’étend longuement sur tous les aspects de ce problème qui, probablement, nous concerne tous, et chacun peut faire état ici de sa propre situation et des conséquences dans sa propre vie.

Si la société s’interroge parfois sur l’amélioration de notre condition de vie (je pense à l’écologie et au climat, au moment ou j’écris ces lignes), il y a peu de chance que l’état se penche sur ce problème, qui coûte pourtant des milliards aux organismes sociaux et détruit des centaines de milliers de vie chaque année.

En effet, dans une société aux abois, dirigée par les puissances financières, où les maîtres-mots sont, concurrence, productivité et profits, la valeur humaine compte peut et il ne reste plus beaucoup de place pour une vie de travail harmonieuse et enrichissante.

Mais si l’état ou votre voisin ne peut pas faire votre bonheur, vous avez toujours la possibilité de vous le faire vous-même…en utilisant les remèdes magiques de ce livre salvateur.

Introduction :

Après la préface de Didier Weyne, nous passons à la courte introduction, écrite par Dale Carnegie et intitulée :

Pourquoi et comment j’ai écris ce livre ?

Comme d’habitude, Dale Carnegie utilise le pouvoir de conviction par l’exemple.

Dans cette introduction, il nous brosse en quelques paragraphes une leçon de vie, depuis ses débuts lamentables dans la vie professionnelle, « j’étais l’un des hommes les plus malheureux de New-York…je détestais mon travail…je détestais ma petite chambre triste et sombre, infestée de cafards…je méprisais ma condition… », jusqu’à l’origine de ce livre « je me rendis compte d’un besoin immense : celui de mieux dominer le stress et les soucis ».

Dans la situation piteuse de ses débuts et à la croisée des chemins, « je pris donc une résolution, qui transforma complètement mon existence…quitter mon emploi pour me lancer dans la formation d’adulte. C’était là mon but : vivre pour écrire et écrire pour vivre. »

Ensuite Carnegie nous révèle un des secrets de la réussite et, en particulier de la sienne : « j’ai vite compris que les responsabilités sont le plus souvent confiées aux personnes capables de se lever et d’exprimer clairement leur pensées. »

Carnegie met alors en place, seul, des stages d’apprentissage de la parole en public : « Je devais obtenir rapidement des résultats pratiques et tangibles…comme les stagiaires payaient à chaque séance…et je voulais gagner ma vie. »

Et pour cela, un peu plus loin, l’auteur nous livre un autre de ses secrets : « je devais…rendre chaque séance tellement intéressante que l’idée d’abandonner ne puisse même pas les effleurer ».

C’est alors qu’il animait ses séances de prise de parole en public (dont il publiera plus tard un autre de ses best sellers « Comment parler en public ? », disponible en livre de poche), auprès d’hommes d’affaires, de cadres et de commerciaux, tous stressés, qu’il va s’intéresser à la question du stress et des soucis.

Il part en recherche à la bibliothèque de New-York et constate que rien de pratique n’existe, qu’il pourrait utiliser dans ses cours.

Il décide alors d’écrire son propre livre, et pour cela :

  • Il étudie tout ce que les philosophes , de l’antiquité à nos jours, ont écrit.
  • Il lit des centaines de biographies, de Confucius à Churchill.
  • Et il interview des dizaines de personnalités célèbres comme le général Bradley, Henry Ford et le boxeur Jack Dempsey.
  • Et encore des anonymes.

Son livre est donc illustré des faits authentiques car, et il site Paul Valéry, le poète français :

« la science est une collection de recettes éprouvées. »

 

Suite de cette étude le jeudi 07 janvier 2016.

Dans l’attente, passez de bonnes fêtes et recevez par avance mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.



Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire ou laisser un trackback à cette adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *